Home pg.png

ALLUMEZ-LE BLEU!
Le Monument de la Renaissance Africaine

Dakar, Sénégal

AUTISME ET TROUBLES DU DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT EN AFRIQUE

 

Sont souvent attribuées au sur

L’autisme en Afrique est souvent aggravé par un stigmatisme sévère, un besoin urgent de sensibilisation et de connaissance des méthodes d’intervention, un manque des ressources et un manque de soutien communautaire. En effet, cela vaut également pour d’autres troubles neurologiques, avec des différences et les diagnostiques qui ne sont pas régulièrement faits. Les causes des troubles autistiques (TSA) et d’autres troubles du développement en Afrique sont souvent attribuées au surnaturel.  Une enquête réalisée au Nigéria, par exemple, avait 40% d’infirmières citant les esprits ancestraux, les ennemis, le pèche ou le diable comme raisons de l’autisme en Afrique. (1) Ces comportements expliquent le traitement applique et l’autisme et aux troubles de développement en Afrique.  C’est ce qui est souvent la première demande adressée aux guérisseurs traditionnels ou aux ‘autisme en Afrique sont connus pour être enfermes ou caches à la maison par leurs parents.  Ces attitudes et défis s’appliquent aux déficients intellectuels dans tous les domaines chefs religieuses ; alors que dans une clinique médicale ou exerce un professionnel, elle est écartée, ce qui augmente le nombre des diagnostics tardifs.

 

Aux Etats Unis et d’autres pays développés, l’autisme est généralement diagnostiqué entre 18 mois et 3 ans, permettant d’avoir une intervention précoce et efficace. Par comparaison, des recherches limitées montrent que l’âge du diagnostic des enfants dans les pays pauvres ou sous-développés se situe entre 6 et 8 ans, certains enfants n’était même pas diagnostiques avant l’adolescence. (2)  Sans accès a des interventions précoces ou à l’orthophonie, ls enfants ayant des troubles de spectre autistique (TSA) dans les pays en voie de développement sont plus susceptibles d’être non verbaux.  Deux des six études sur l’autisme en Afrique réalisées au Nigeria, en Tunisie, en Kenya et en Tanzanie puis publiées entre 1982 et 2010, ont montré des taux d’enfants non verbaux chez les enfants avec l’autisme en Afrique, par une moyenne de 61% contre environ 25% aux Etats Unis (3)(4). 

Les parents d’enfants atteints de TSA en Afrique n’ont souvent aucune connaissance, aucune information et aucun moyen pour aider leur enfant.  Avec les pressions et l’ostracisme des familles, des églises et de la société dans son ensemble, les enfants atteints d’autisme en Afrique sont connus pour être enfermes ou caches à la maison par leurs parents. Ces situations et comportements s’appliquent aux déficients intellectuels dans tous les domaines.  En effets avec de mauvais diagnostics, très peu de différence est souvent faite entre l’autisme et toute autre déficience intellectuel ou psychiatrique.

La bonne nouvelle, c’est que la sensibilisation s’améliore nettement, en particulier dans les villes.  A l’échelle mondiale, les problèmes de santé mentale en Afrique commencent à attirer davantage l’attention. En 2012, les experts de la sante publique ont demande a l’Assemblée générale des Nations Unis d’organiser une session extraordinaire sur le sante mentale, neurologique et substance(drogues) (MNS)(5) et en 2013, le Secrétaire générale de l’ONU fait remarquer que la volonté internationale est essentielle pour lutter contre la stigmatisation, le manque de sensibilisation et les structures de soutien inadéquates » en ce qui concerne l’autisme mondial.  Ils ont exhorté les organisations et les chercheurs à passer plus de temps a enquêter sur l’autisme et a aider a le traiter à travers le monde. » (6)

 

CHIP International est l’une des rares organisations internationales a commencer a relever cet énorme défi.  

 

 

 

 

 

 

 

Références

  1. Fondation Simmons : Initiative de Recherche sur l’autisme :  https://sfar.org.news-and-opinion blog/2011/out-of-africa ;

  2. Numéro de décembre du South African. Journal of Psychiatry https://nebi.nlm.nih.gov/pubmed/22229024

  3. Numéro de décembre du South African. Journal of Psychiatry https://nebi.nlm.nih.gov/pubmed/22229024

  4. Autism Speaks,7 October 2009 https://www.autismspeaks.org/science-blog

  5. Message du Secrétaire Générale des Nations Unies pour 2013 : https://www.un.org/en/events/autismday/2013/sgmessage.shtml

Rejoignez-nous

VOUS!   peut aider à sensibiliser, à former, à intervenir et à espérer

aux enfants et aux soignants affectés par l'autisme en Afrique

Focus for Health
NY Community Trust
Non-Profit Coordinating Committee of New York
University of Cape Coast School of Medical Sciences
Ghana Education Service Special Education Division
CABER Institute, University of Georgia
Speak Up Africa
SWIFT Education Center, Lifespan Institute, Kansas University
Special Olympics, Senegal
National Association of Private Special Schools, Ghana
Cape Coast Teaching Hospital

car

ça prend

un village ...

L'AUTISME EN AFRIQUE

Prise de conscience et action